1907-1930: EN QUÊTE D’EXCELLENCE

En 1907, Charles Tissot fait édifier une fabrique chemin des Tourelles, au Locle, où se situe l’actuel siège de l’entreprise. Grâce aux moteurs électriques, la fabrication mécanique y est progressivement adoptée, permettant de produire en série des montres soignées. C’est à l’aube des années 1910 que Tissot commercialise ses premières montres-bracelets pour les femmes, des pièces joaillerie en or et en platine, serties de diamants. Puis, Tissot crée des modèles de montres-bracelets pour les hommes, bien avant l’apogée de cette mode dans l’entre-deux-guerres. Si leur esthétique est influencée par les styles à la mode, l’Art Nouveau puis l’Art Déco, ces montres se démarquent par leur innovation technique, comme la première montre-bracelet amagnétique au monde. Depuis 1917, Tissot est une manufacture, car elle produit ses propres mouvements. Elle est ainsi en mesure de proposer des montres de qualité à un prix abordable.

1853 - 1907: LES ORIGINES

En 1853, Charles-Félicien Tissot, monteur de boîtes en or et son fils Charles-Émile, horloger, s’associent pour fonder le comptoir d’établissage « Charles-Félicien Tissot & Fils » au Locle, en Suisse. Le catalogue Tissot comprend un large choix de montres de poche et de montres-pendentifs, majoritairement en or, richement décorées ou à complications. Leur qualité est maintes fois récompensée aux Expositions nationales et internationales ainsi qu’aux concours de chronométrie. C’est lors de l’Exposition universelle de 1900 que la célèbre tragédienne Sarah Bernhardt achète une montre-pendentif Tissot en or 18 carats. 

Principalement destinées à l’exportation, les montres Tissot sont vendues aux Etats-Unis dès 1853, puis dans l’Empire russe dès 1858. Aux liens commerciaux s’ajoutent des liens familiaux, puisqu’en 1885, le fils de Charles-Émile Tissot, Charles, s’installe à Moscou pour gérer la succursale mise en place par son père, et y fonde une famille avec une citoyenne russe. Jusqu'à la révolution d’Octobre 1917, l’Empire russe constituera le principal marché pour Tissot, dont les garde-temps seront portés jusqu’à la Cour du Tsar. 

Bijouterie-joaillerie-horlogerie

John Borbouse

Rue Raymond Noël, 28

B-5170 Bois-de-Villers

 

+32 81 43 32 27

Du mardi au samedi

10h-12h30 & 13h30-18h30

(18h le samedi)